WORLD

Pour plus de détail sur les groupes adhérents, vous pouvez contacter Maet au 01 45 60 57 67 ou à l’adresse maet[at]reseau-musiques-94.fr

 ATALFFddLAE984280_1118496121510386_376714494310223346_n
SITE
AYEKANTUN MUSICA (Musique Mapuche)
AYEKANTUN: Divertissement en Mapudugun.Mapuche, j’ai puisé mon inspiration dans les rythmes et traditions de mon peuple pour créer les mélodies que notre groupe vous propose.Elles sont colorées par ma vie en France et la musique européenne. Après avoir joué dans différents groupes de musique « latino » (musique des Andes et reprise de grands classiques : Quilapayun, Inti Illimani, Victor Jara….) Eladio Antiao, sa fille Alissia et Ariel Benavides, ami de toujours ont décidé de fonder le groupe AYEKANTUN et de diffuser des musiques personnelles d’inspiration indienne Mapuche au moment de la 1ère Rencontre des Jeunes Mapuches à Rouen en avril 2002. (1ere Encuentro de Jovenes Mapuches en Rouen).
 ATALFFddLAEdom-et-tom.maracassax
SITE

DOM ET TOM (Bal dansant)

Attachez vos ceintures et direction… les Antilles à l’ère du vinyle. Sur scène, les deux musiciens : Dominique (chant) et Thomas (sax & flüte), alias Dom et Tom, vous invitent à investir la piste de danse pour un ti punch en musique, équivalent créole du thé dansant.
Venez avec vos parents, amis, enfants… Profitez des perles du répertoire de la Martinique et de la Guadeloupe (biguine, mazurka…), des rythmes des autres îles de la zone caraïbe (kompa, merengue, salsa, cadence, bolero…), sans oublier ceux du vieux continent (valse, tango…). Ouverture, échange, métissage et brassage culturel ne font-ils pas partie de la créolité ? Dansez. Dansez, mais surtout, ne faites pas que danser… Dégustez aussi les textes des chansons en créole ou en français.

 ATALFFddLAEob_44b58e_58975-1551602079380-4142529-n

SITE

CALVIN YUG (Afro jazz Bantu)

Calvin Yug un musicien qui fait dialoguer ses racines Africaines avec l’influence déterminante des rythmes bantu sous le sceau du jazz et de l’improvisation, Calvin Yug et le collectif bantu abordent la musique avec une conscience des frontières et le désir de les transcender. Sa carrière prend les apparences d’un voyage, d’une confrontation à l’exotisme et à l’autre, au service d’une poétique dont les couleurs doivent beaucoup à une manière très personnelle d’user des nombreuses sonorités propres à la percussion électrique.

 ATALFFddLAECaribop_2013_brutSITE

 

CARIBOP (Antilles)

Les facéties de l’histoire ont conduit à ce que l’union du très européen accordéon et du très africain tambour Ka devienne le symbole de la musique originelle des Antilles françaises. C’est dans cet univers qu’évolue le groupe Caribop. Ici, on parle quadrille créole. Ici, on parle biguine, reine incontestée des musiques des Antilles françaises… On parle danse, soleil, sourire aux lèvres et déhanchement contenu. Les musiciens de Caribop nous proposent leur approche libre et décomplexée des rythmes que l’on dansait jadis dans les zouks de la Guadeloupe et de la Martinique. Il s’agit de biguines, de mazurkas, de valses, de polkas… Croquant dans tous les fruits de ce brassage culturel, Caribop se laisse aussi volontiers happer par les résonances musicales provenant des îles voisines de la zone caraïbe : Cuba, Haïti, Santo-Domingo, Puerto Rico…

 ATALAHHGHG 14SITE

HORIZONS INTERIEURS (méditatif)

Horizons Intérieurs vous invite à entrer dans un univers qui oscille de la danse au méditatif, aux frontières du chamanisme contemporain et de la transe-cosmique. Les instruments, tous acoustiques, évoquent des ambiances insolites, des rythmes inattendus, imprégnés de générosité et de conscience. Chaque instrument apporte sa richesse : les vaisseaux de cristal l’infini du cosmos ; les didgeridoos (bois et cristal) l’enracinement ; le wara (tambour) la pulsation du coeur de la Terre ; la voix et le hang les volutes mélodiques. L’harmonie des énergies féminine et masculine des artistes insuffle une puissance peu commune à cette musique, qui touche autant au sacré qu’à la fête. Mais lorsque l’être profond s’exprime, sacré et fête ne fusionnent-ils pas pour devenir Un ? Le fil conducteur est un profond engagement de coeur des musiciens envers des valeurs d’humanisme et de spiritualité.

 ATALAHHGHG DSC_0275SITE

LOUISA BAÏLECHE (Chansons italiennes)

Née à Paris, Louisa Bailèche a grandi en écoutant les chansons traditionnelles italiennes fredonnées par sa mère, native de la région de l’Aquila, et les sons des guitares et darboukas en écho à ses origines paternelles algériennes. Son premier album « Terra mia » est une ballade à travers les souvenirs d’enfance, qui résonnent encore au cœur des montagnes des Abruzzes, parmi les rires des femmes méditerranéennes et leurs « chiacchieri » (bavardages), les danses grisantes de la Tarentelle et les virées estivales en train couchette d’une mère et de ses cinq enfants. C’est un voyage qui ravive les rêves et la langue maternelle oubliée peu à peu par l’exil. Une ode à la mémoire, qui comme la ritournelle d’une boîte à musique chante le parfum de nos terres ensoleillées. « Terra mia » pour ne pas oublier. . 

 ATALAHHGHG MAHNA -

SITE

MAHNA (Musique vocale)

Des athlètes de la voix créateurs et arrangeurs de polyphonies originales aux parfums de terres lointaines. Il y a dans leurs chants, l’écho de ce que le monde devient : une terre de mixité, de présence de l’autre lointain juste à côté de soi. Accompagnés par le langage du corps ils donnent à la voix et au chant une résonance sophistiquée et sauvage Le public ne fait plus la différence entre les langues originelles et les langues inventées, entre les créations originales et les reprises traditionnelles. Quand le chant s’élève, c’est l’intention qui fait rêver.Cet étonnant et puissant quintet vocal interprète des compositions originales libres de toutes frontières musicales et linguistiques.

Quelques scènes et festivals : Café de la danse, Festival artzimut, Quai des voix à Ivry sur seine, Lons le saunier, Obernai, Marmande…

 ATALAHHGHG Mosquito SalClubSITE

MOSQUITO SALSA CLUB (Salsa)

Que faire lorsqu’on est né plus près de Paris que de la Havane, et que l’on est plus sensible aux chaudes sonorités d’une conga qu’au martèlement de la musique techno ? On choisit de se lancer corps et âme dans la musique afro-cubaine. Ils ont fait leurs armes comme musiciens en intégrant des groupes latinos franciliens. Aujourd’hui; ils forment un groupe : Le Mosquito Salsa Club. Méfiez vous ! Mosquito n’est pas un groupe salsa parmi tant d’autres, il met un point d’honneur à rester créatif tout en demeurant fidèle à l’héritage afro-cubain.

Quelques scènes et festivals : Enghien Jazz Festival, Festival Deauville Jazz swing, Festival Un soir d’été

 ATALAHHGHG nourouSITE

NOUROU (Sénégal)

L’idée Nourou est née dans les faubourg de Dakar avant de débarquer en France. Nourou y donne ses 1ers concerts en 2002. Sans révolutionner la planète musique, Nourou balance fraîcheur et générosité autour d’une voix chaude et éthérée et d’un bon boulot d’arrangements à la discrétion délicate. Sur des rythmiques afro, funk,pop, folk, blues et reggae(ou de l’art de moduler les plaisirs et les atmosphères) et des textes principalement chantés en Peulh , wolof , français et anglais, sur scène ça envoie ça percute et surtout ça donne. Gaffe, même les anti-world convaincus peuvent s’y laisser piéger. Un bon antidépresseur que voila autour d’un spectacle vraiment vivant .

ATALAHHGHG l_90a3c5e3826ae0c2fda533ebc46631a4
SITE
PIENCO (Pop world électroacoustique )
Pascal, ce sont des voix superposées sortant d’une cage aux oreilles, des lutins et des elfes qui protègent la nature, des ballades ethniques, un rêveur qui court sur le toit des voitures… Et puis là, tout d’un coup, un p’tit balafon qui a gardé au fond de lui le son de son ancêtre sans code barre, tout ça au son de feuilles de guitares, de basses intemporelles, d’harmonicas organiques, de trompettes vocales & de coeurs… » Un concert de Pascal, c’est tout ça et en même temps, ça ne peut pas se raconter, ça se vit, ça se sent… » Pascal Vitto a joué dans différentes salles parisiennes comme le Cabaret Sauvage, le Divan du Monde mais aussi participé à divers festivals comme Les Aventuriers 3, Nous n’irons pas en Avignon, Toutlazikmut; J’ai envie de faire un truc, Aurillac….
 ATALFFddLAEcover-thar

SITE

QUINTET SILSILA

Le Quintet Silsila émane d’une rencontre entre cinq musiciens venant de l’Inde, de Grèce, de France et d’Afrique du Nord. Leur collaboration artistique autour des compositions de Clément Duthoit crée un univers profond inspiré des musiques de l’Orient, de l’Inde et de l’Afrique. Cette formation apporte une approche personnelle des musiques du monde en s’inspirant de ses maîtres, le joueur de oud libanais Rabih Abou Kalhil, le saxophoniste indien Kadri Golnapth ou des grooves du clarinettiste turc Mustafa Kanderali. D’un violoniste fougueux aux improvisations électriques, au son du saxophone doux et vibrant, les mélodies du Quintet Silsila nous font voyager pour Istanbul, Tombouctou ou le Désert du Tar. Les percussions cosmopolites et les couleurs jazz du piano entourées d’une contrebasse vigoureuse, donnent au Quintet Silsila un son de groupe unique aux harmonies flamboyantes. Silsila, le « l en Arabe, nous transporte vers les paysages et les hommes du monde avec pour langue universelle, la musique.

ATALAHHGHG La Tipica francesa HD1 jpeg 2011SITE

TIPICA FRANCESA (Caraïbes)

Merengue et bachata de Santo-Domingo, cumbia de Colombie, compa d’Haïti, bomba et plena de Puerto-rico… Tout se qui se tape et se danse chaloupé est susceptible de trouver sa place dans le bal latino-caraïbe de La Tipica Francesa. L’univers sonore de la Tipica francesa est construit autour du mariage de l’accordéon diatonique et des percussions. A cet assemblage vient se joindre les voix des musiciens et la contrebasse. Le résultat ? Un son unique et authentique, riche en couleur et en chaleur qui vient réveiller nos envies de fêtes les plus souterraine.

Quelques scènes et festivals : Festival les jeudi du port, Reveillon La Carrière de Normandoux…

ATALAHHGHG Ve-Ste_EtnomirSITE

VESNA (Chansons Russes)

VeSta est un duo franco-russe de Veronika Bulycheva et Stéphanie Acquette. Compositrice, interprète et guitariste, Véronika Bulycheva est née en Russie dans la région de l’Oural. Elle y fait ses études musicales en chant classique et guitare jazz et arrive en France en 1992. A Paris elle enregistre 4 albums de chant et musique traditionnelle russe sous le nom de « Mamouchka » et 4 albums de compositions. De son côté, Stéphanie Acquette est née en 1986 dans le nord de la France, elle découvre la musique dès huit ans dans un groupe traditionnel mêlant la cornemuse et le violon. Les deux langues s’entremêlent, chacune chantant à son tour français et russe, sur des styles variés qui célèbrent toujours l’ouverture culturelle. Le russe se laisse aller au plaisir des rythmes chauds bossa, zouk, pop, que Véronika explore dans ses nouvelles compositions.

ATALAHHGHG YELA BANG
SITE

YELA (Afrique)

Le style vocal de YELA est d’une grande sensibilité possède un swing chaleureux, d’une pro-fondeur dignes des grandes voix anonymes des kabars, des chorales notamment celle de l’Eglise de la Ligne des Bambous, où officia jadis son arrière grand mère, sa grand mère, les voix légendaires tels que Billy Holiday, Myriam Makéba, Barbara, et tant d’autres. La démar-che artistique de YELA s’inscrit dans la lignée de ses aînés : Alain Peters, Luc Donat, Léo Fér-ré, Charles Aznavour…. Dans son répertoire se côtoient et se fusionnent ségaravannes, maloya, chansons françaises, Jazz, Soul, Rumba, Reggae, Makosa.